Les Artistes invités

Le Théâtre national de Toulouse accueille des artistes invités, des créateurs coups de cœur que nous
accompagnons, produisons, programmons...
Ces deux artistes invités dirigeront, d'autre part, des sessions d'ateliers avec les jeunes comédiens de l'ATELIER.

 

Aurélien bory

Compagnie 111

Aurélien Bory est un compagnon historique
du TNT, presque tous ses spectacles y ont été
joués, plusieurs ont été coproduits par notre
théâtre, il a animé de nombreux stages avec
L'ATELIER du TNT. Nous nous sommes toujours
sentis en famille et en accord avec lui. D'autre
part, son travail devient, si possible, encore
plus magique, plus intelligent, plus beau,
comme l'extraordinaire Azimut où les acrobates
de Tanger marchaient au ciel…

Aurélien Bory fait des études de physique
à l'Université de Strasbourg qui l'amènent
à travailler dans le domaine de l'acoustique
architecturale. Il interrompt ce parcours
scientifique en 1995 et intègre le studio
de création au sein du Lido, Centre des arts
du cirque, à Toulouse. Il fonde la Compagnie 111
en 2000 à Toulouse et y développe un « théâtre
physique », singulier et hybride, à la croisée
de nombreuses disciplines. Ses spectacles
sont présentés dans le monde entier et cette
reconnaissance internationale débute avec
Plan B (2003) et Plus ou moins l'infini (2005),
marqués par la collaboration avec l'homme
de théâtre Phil Soltanoff. Le TNT a accueilli
Géométrie de caoutchouc (2011), créé au Grand T
à Nantes, et Sans objet (2009) ainsi que
Les Sept planches de la ruse créé en 2007 avec
des artistes de l'Opéra de Dalian. Intéressé
également par la danse et le croisement des
écritures, il met en scène le chorégraphe Pierre
Rigal dans Érection (2003) et Arrêts de jeu
(2006). Il crée ensuite des portraits de femmes,
Questcequetudeviens ? (2008) pour la danseuse
de flamenco Stéphanie Fuster et Plexus (2012)
pour la danseuse japonaise Kaori Ito. Pour
Marseille-Provence 2013, il imagine Azimut,
autour de l'acrobatie marocaine, neuf ans après
avoir créé Taoub (2004), spectacle fondateur
du Groupe acrobatique de Tanger. Les œuvres
d'Aurélien Bory sont animées par la question
de l'espace et s'appuient fortement sur la scénographie. Il ne conçoit son travail théâtral
que « dans le renouvellement de la forme »
et « en laissant de la place à l'imaginaire
du spectateur. »
Invité par Le Voyage à Nantes pour son édition
estivale 2015, Aurélien Bory conçoit l'installation
plastique Spectacula. En octobre 2015,
le Théâtre du Capitole à Toulouse lui confie
la mise en scène et la scénographie de deux
opéras : Le château de Barbe-Bleue de Béla
Bartók et Il prigioniero de Luigi Dallapiccola.
Il crée Espæce au Festival d'Avignon 2016.

Julien Gosselin

Collectif Si vous pouviez lécher mon cœur

Son adaptation des Particules élémentaires
de Michel Houellebecq a été jouée partout
depuis sa création. La rencontre avec
ce metteur en scène, son calme simple devant
toute l'agitation qu'il a suscitée, sa réflexion et…
son talent nous ont plus que convaincus
de l'urgence de l'accueillir chez nous, de partager
notre théâtre avec lui et ses amis, de lui donner
nos moyens pour qu'eux nous donnent tout
ce qu'ils voudront bien nous donner…
En 2014 - 15, Les Particules étaient programmées
au TNT ainsi qu'un ciné-concert où lui-même
jouait : Je ne vous ai jamais aimés… Julien
Gosselin animait un stage de trois semaines
avec les jeunes comédiens de la nouvelle
promotion de L'ATELIER, où il faisait un travail
d'approche sur le texte Corps et tentations
de Didier-Georges Gabily. En 2015 - 16, nous
avons présenté Le Père, sa création adaptée du
roman L'homme incertain de Stéphanie Chaillou.

Né en 1987, Julien Gosselin a suivi les cours
de l'EPSAD, École professionnelle supérieure
d'art dramatique à Lille, dirigée par Stuart
Seide. Il travaille en tant qu'acteur pour Lucie
Berelowitsch, Laurent Hatat ou Tiphaine Raffier.
En tant qu'assistant à la mise en scène,
il collabore ensuite avec Pierre Foviau, Laurent
Hatat et Stuart Seide. En mai 2009, à sa sortie
de l'EPSAD, avec six acteurs issus de sa
promotion, il forme le Collectif Si vous pouviez
lécher mon coeur et met en scène Gênes 01 de
Fausto Paravidino en 2010, au Théâtre du Nord,
puis en tournée. L'année suivante, il signe,
toujours avec SVPLMC, la création française de
Tristesse animal noir d'Anja Hilling, au Théâtre
de Vanves puis en tournée en 2012. En 2012,
il participe au programme Kadmos, à l'invitation
de Vincent Baudriller. Il crée en juillet 2013
Les Particules élémentaires de Michel
Houellebecq au Festival d'Avignon… Également
auteur, Julien Gosselin publie, en novembre
2012, La Liste aux éditions 10/18. En mars
2014, il a créé au Théâtre National de Bruxelles,
dans le cadre du festival XS, Je ne vous ai jamais
aimés
, forme courte autour d'un texte de Pascal
Bouaziz du groupe Mendelson, présenté au TNT
en 2015. Il crée Le Père en novembre 2015
au TNT. Il revient au Festival d'Avignon avec
son dernier spectacle, 2666, d'après le roman
éponyme de Roberto Bolaño ; créé en juin 2016
au Phénix de Valenciennes.